En quelques minutes, nous passons de Mustafapasa à Urgüp ... cinquante semaines après, jour pour jour, nous voilà au pied du piton, ce dimanche 8 juin.

Flashback ... le dimanche 24 juin 2007, nous étions à Urgüp, après une bonne séance de bain turc, en pleine forme, nous étions sur le chemin du piton ... pour assister à une compétition de VTT du championnat de Turquie. Les rudes grimpettes faisaient souffrir les vététistes ... pour nous photographes, de belles photos en perspective ... une vidéo intéressante aussi à tourner !

Le bain turc, nous a tellement mis en forme que la montée s'effectue sans problème. Une position idéale pour prendre les vététistes. Je filme et d'un seul coup ... le tuf se dérobe sous mes pieds ... me voilà sur les fesses ... avec la caméra qui continue à tourner ! Thérèse située une trente de mètres plus bas ... me voit dans une posture "bizarre" ... elle prend une photo ... très réussie (elle pensait que j'ai simplement glissé sur les fesses sans aucun bobo) ! Moi, je ne ris pas ... je ne peux me relever ... Thérèse s'approche de moi, je lui dis "mon genou est foutu, appelle les secours". Coup de chance des journalistes et des officiels sont postés un peu plus bas, elle leur fait comprendre que je suis tombé et que c'est sérieux et leur demande d'appeler les secours, ce qu'ils ont eu la gentillesse de faire tout de suite ... (le matin, nous avions vu lors de la première manche sur la place principale d'Urgüp, les services de secours ... avec une ambulance), les coureurs passent et s'aperçoivent que je grimace de douleur, ils ont tout de suite compris et me disent : ambulance ! Les secours arrivent rapidement avec un brancard ... pour rejoindre l'ambulance plus bas qui ne peut passer sur ce chemin ... et nous voilà en route pour l'hôpital local. Premières radios, la blessure semble grave ... mon genou n'est pas encore trop enflé ... Il est décidé de m'emmener en ambulance dans une clinique à Neveshir pour voir un orthopédiste (évidemment, c'était un dimanche et comme en France le personnel est réduit). L'orthopédiste fait tout de suite le constat "rupture complète du tendon du quadriceps" ... il décide de me faire passer le lendemain une IRM. Adieu pour nous le Nemrut, nous devions partir le lendemain, en cette direction. L'IRM confirme le diagnostic "Vous devez prendre contact avec votre assurance pour un rapatriement sur la France pour une opération". Avec notre assureur et en accord avec l'ortopédiste, nous obtenons l'autorisation de rester quelques journées de plus dans la pension, en Cappadoce ... à condition de ne pas bouger ... avec un genou qui a doublé de volume avant d'être rapatrier en France. Quelques heures après mon rapatriement ... je suis opéré ... et me voilà pendant dix semaines, jour et nuit avec une attele ! Le chirurgien me prévient ... il vous faudra entre dix et douze mois pour récupérer ! Moi qui n'a jamais connu de blessure me voilà stoppé ... et pourtant sans prendre aucun risque ! La poisse. Au passage, merci au personnel médical turc ... qui nous a ramené à Avanos ... sans nous faire payer ! L'hospitalité turque, une réalité, tous les jours.

chute

Plus dure ... la chute

DSC_0393

Pendant ce temps là, les vététistes passent !

DSC_0399DSC_0396

Sourire de circonstance dans l'ambulance ... pas le temps d'admirer le paysage

Cinquante semaines plus tard, sur la même pente pas de course de VTT. Toujours quelques petites douleurs ... à mon avis elles seront à vie ... mais cela ne m'empêche pas de marcher correctement. Au début de la montée, Thérèse a plus peur que ... moi. Je n'ai pas d'impréhension particulière et je veux absolument retourner sur le lieu de la chute. Une façon de me dire, ce n'est qu'un mauvais souvenir ... et de plus le lendemain nous partons pour le Nemrut. Cinquante semaines après ... notre voyage vers le Sud Est de la Turquie pourra se faire. Nous avons simplement mis cinquante semaines ... pour atteindre le Nemrut !

urgup001

Cinquante semaines après ... première photo ... des vététistes !

urgup002 urgup014

8 juin 2008 ... deuxième ascension !

urgup003

Le piton d'Urgüp

Nous voilà arrivés sur le lieu du "crime". Rien n'a bougé ... sauf que la restauration des maisons se poursuit. Une grosse pierre se trouve sur le lieu de la blessure. Elle semble être mise là pour dire ... "le 24 juin 2007 ...". je vous rassure, la "commémoration se passe sans encombre". Revenir à cet endroit ... a sans doute consolidé mon genou gauche !

urgup015

La photo souvenir

urgup012

On rénove