KAHTA

Nous voilà à Kahta en fin d'après-midi. Pas question de perdre du temps dans l'hôtel, on pose les bagages ... et surtout on cherche les prises pour recharger les batteries et vider les mémoires dans l'ordinateur et les disques durs. Et oui ... du boulot ! Triple protection.

120

Le hall d'entrée de l'hôtel ... tout rappelle que le Nemrut n'est très éloigné (55 kilomètres)

Deux petites heures pour se promener dans Kahta avant le dîner ... après quelques centaines de mètres parcourus, un jardin public, une exposition de livres. Nous sommes curieux. Il s'agit d'une manifestation organisée par les professeurs de la localité. Tout de suite, un dialogue s'installe, par les gestes, un peu en Anglais  et quelques mots de turc ... et deux mots de kurde. Ici, nous sommes en pleine région kurde, rien que d'entendre parler les gens, même si nous connaissons pas le turc ... on comprend que la majorité de la population parle kurde. Des photos souvenirs que nous enverrons à notre retour par Internet. Et oui, ici aussi il y a Internet et les cyber cafés se développent.

Enfin de compte, notre visite de Kahta sera courte ... il était difficile de ne pas partager un moment avec des personnes heureuses de voir quelques touristes. La France, ils aiment ... et comme nous, nous aimons les gens ... cela n'est que du bonheur de partager un moment priviligié.

122

Il est 17 heures et le thermomètre est autour de 35°, la vie est au ralenti

123

Exposition de livres et revues

125

Les professeurs discutent

124

Photo d'amitié

126

Petit marché dans le centre

127

Les belles prunes

129

Fier de poser devant son étale

128

"Mes belles bananes"

130

"Photo, svp !"

132

Retour à l'hôtel, ce 9 juin, la France débute mal l'Euro, ici un joueur bien connu des supporters de Fenerbahçe, Anelka

133

Dîner, deux Québécois sont venus nous rejoindre ... demain réveil à 2 h !