Şile, sur la mer Noire, est la municipalité la plus à l’est de la province et, avec ses 27 000 habitants.
Les fondations de la ville remontent au VIIe siècle avant J.-C. Au XIe et XIIe siècle, elle passe tour à tour aux mains des pirates, des Byzantins et des Génois. Les Ottomans s’en emparent au XIVe siècle, mais la population, comme dans les autres villes et villages de la presqu’île de Nicomédie, reste à majorité grecque jusqu’au début du XXe siècle.
Jusqu'en 1925, Şile s'appelait Origanos.
Le château de Sile est une construction byzantine.
Le phare est une construction du milieu du XIXe siècle et atteint une hauteur de 60 mètres.
Sile est devenu une station balnéaire très fréquentée le week-end et les mois d'été, avec des plages de sable.

  sile11
Maison en bois

sile12
Une place rénovée

sile13
Presqu'île

sile14
Le port de Sile

sile15
Le drapeau de la Turquie flotte

sile16
Certains ont laissé des traces de leur passage !