VERS DIYARBAKIR

Une heure trente sépare Mardin de Diyarbarkir, quelques kilomètres après la sortie de Mardin, une voiture de gendarmerie stoppe le domus et demande les papiers du conducteur.
Cela sera notre seul contrôle de notre séjour, dans cette partie kurde de la Turquie.

turquie
Diyarbakir, notre prochain arrêt

513 514
Cinq minutes de pause pendant le contrôle

517

515
Un barrage sur la route de Mardin à Diyarbakir déserté par l'armée

518

516

512
Encore quelques kilomètres et nous serons à Diyarbakir